Accueil » Archives

Accueil » Jeff Levick

La vie sexuelle de Geneviève P.

15 novembre 2010 Edito 0 Commentaires
La vie sexuelle de Geneviève P.

Que fais-je en rentrant du travail, chez moi, le soir ? Cela ne vous regarde pas. C’est ma vie privée. Cela nous semble évident. Pourtant, les nouvelles générations auraient une autre conception de la vie privée. Prenons donc l’échantillon représentatif que nous avons sous la main. Mon fils de 12 ans, ça me revient, souhaitait apparaitre sous sa véritable identité dans le papier sur The social Network, pour pouvoir faire un lien de sa page Facebook. Si je l’accompagnais à son collège, il raserait les murs, mais dans la vie online, c’est sa notoriété qui prime sur sa pudeur. Mark Zuckerberg l’a proclamé, la vie privée n’existe plus.

Au Monaco Media Forum, le Davos des médias organisé par Publicis Live, Jeff Levick, président d’AOL, en a rajouté une couche :  « Nous nous creusons la tête sur des problèmes de cookies pendant que le public est en train de faire de l’exhibition complète de sa vie sur les réseaux sociaux. La vie privée est une vieille lune ». Alain Levy a également décliné la thématique, développée dans son livre. Il nous a expliqué que le concept de vie privée datait de 200 ans, quand les paysans sont montés à la ville. C’est aussi à cette période qu’est apparue la démocratie. A Sciences Po, au siècle dernier, notre professeur d’Histoire, M Berstein, nous enseignait  ce qui caractérise le totalitarisme : l’absence de frontière entre vie privée et vie publique.

OK, j’anticipe un peu le totalitarisme new wave que nous préparent Mark et Jeff. J’y vais, je plonge, j’ai trop envie. J’enfile mon sweat Gap et vous dis ce que je fais le soir, dans ma chambre, quand je rentre du travail, dans mon lit… Je… travaille, à CB Web, la suite. Si vous voulez la connaitre, connectez vous sur mon Facebook, mon Twitter ou mon Linkedin. Je préférerais les deux dernières solutions. Car je suis convaincue que si Zuckerberg persiste dans cette voie, Facebook va disparaitre. Et oui,  je crois encore à l’avenir de la démocratie. *

Geneviève Petit

*augure pour les cinq prochaines années : une guerre de religion, un combat de valeur dont le public sera l’arbitre. Sur cet terrain, il semble que la pieuvre Google, pour une fois, fasse bonne figure.

PS : Hier soir, CB News a reçu deux offres de reprises, chacune ne concernant qu’un nombre infime de salariés. Nous sommes en grève jusqu’à la séquence finale du tribunal jeudi. Un communiqué sera diffusé dans l’après-midi. C’est donc la dernière CB Webletter  que vous lisez. Stay tuned.

Tags : , , , , ,

Dans le cénacle du Monaco Média Forum, comme un ouragan

Dans le cénacle du Monaco Média Forum, comme un ouragan

Qui ?
John Rossant, Pdg de Publicis Live, et papa du Monaco Media Forum.

Quoi ?
La cinquième édition du Monaco Média Forum, les 10, 11 et 12 novembre 2010, organisé par la Principauté et produit par Publicis Live (qui va sortir un grand forum sur l’avenir des villes fin 2011), conçu comme le Davos des médias.

L’idée au départ était d’adjoindre une journée sur l’avenir de la presse au Monaco TV Festival. Mais John Rossant a souhaité créer un rendez vous spécifique et l’élargir à l’avenir des médias au sens large : « new media meets old media ». Depuis 2010, le MMF a un petit frère à Abu Dhabi, consacré aux marchés émergents. Manque à l’appel les annonceurs, trop peu nombreux. Si l’excuse est qu’ils sont débordés, on leur rappellera la citation de Napoléon à son ordonnance : « Je suis pressé, habillez moi lentement » : les deux jours et demi du MMF permettent de gagner beaucoup de temps sur les sujets urgents du moment.

Combien ?
Quatre partenaires principaux, Orange, Google, Ericsson et Microsoft, et deux partenaires ponctuels : Booz pour le premier diner, Somptueux, et Yahoo pour la fête du deuxième soir. MMF invite 400 personnes (qui paient leur voyage), dont 120 intervenants et 170 Pdg, pour confronter leurs visions de l’avenir des médias. « Il n’y a pas de différence entre ceux qui écoutent et ceux qui parlent ». C’est un peu comme un tournoi de golf sur trois jours, dont le parcours serait constitué des grandes questions des médias au 21eme siècle.

Comment ?
Marie Catherine Beuth, du Figaro, a fait un excellent travail de compte rendu ici.. Notre bande annonce des moments forts comprend la révélation de Press Display, le kiosque mondial sur iPad, Hugo Barra directeur du mobile chez Google, qui a fait une démo de traduction simultanée avec son téléphone et son patron, transformé en marchand de glaces. A signaler également, la nouvelle manière humble de communiquer de Google, et la saillie ultra provocatrice de Jeff Levick, président d’AOL. « Nous nous creusons la tête sur des problèmes de cookies pendant que le public est en train de faire de l’exhibition complète de sa vie sur les réseaux sociaux. La vie privée est une vieille lune ». … Lire la suite

Tags : , , , , , , , , ,

commentaires récents

  • AZERTY: Sur un site, il y aussi ceci. "Il s'agit d'une agence de ...
  • reomie: Pas sympa les insultes. Le principal, c'est qu'il plaise à ...
  • Noyeux: Je suis confus d'avouer que je ne comprends pas la partie ce...
  • ado: c'est vraiment ringard ce site... 15h mon cul et genre vous...
  • gerald: Les 15 heures de travail derrière chaque article sont invisi...
  • gpetit: Merci à tous et chacun, chaque message reçu ici et dans ma b...
  • gpetit: Bonjour Hélène, J'ai rédigé cet édito avec mon coeur et dans...
  • Cyroul: Vas-y Geneviève, continue à nous faire rêver en refusant la ...

Cookies

Adhérer au Club

Devenez membre et participez à nos rencontres professionnelles