Articles récents

La nouvelle star du Net, c’est elle

La nouvelle star du Net, c’est elle

Qui ?
Anne Bezançon, fondatrice et présidente de Placecast. A 25 ans, elle démarre dans le Minitel, et crée 3 sociétés dont 2 start up. Il y a 17 ans, elle est partie s’installer dans la Silicon Valley.

Quoi ?
La prochaine nouvelle star du Net, rencontrée au Monaco Média forum, qui dirige cette société créée en 2005 dans le domaine du marketing géolocalisé, en particulier sur mobile. Comme le dit Anne : « la géolocalisation est la prochaine révolution du Net, une lame de fonds aussi importante que le social média ». Placecast est la version grand public de ce que proposent des Foursquare, Gowalla ou Facebook : ces services marchent sur les personnes qui ont un smartphone, et qui ont téléchargé l’application, soit 1 % des gens. Placecast marche sur tous les téléphones qui ont la fonction SMS.

Combien ?
13 millions de dollars d’investissement des fonds Onset et Voyager, en deux tours. Une société de 25 personnes qui fait e travail de 40 « car chacun sait précisément quel est son champ de responsabilité ». Un démarrage sur les chapeaux de roue du produit Shop Alert, lancé en février 2010 avec quatre de développement de la plateforme. Les premières campagnes font état de taux de transformation records : de 25 à 65 % des personnes qui reçoivent le message se rendent dans les magasins.

Comment ?
Placecast a deux types de clients : les marques et leurs agences, mais aussi les opérateurs téléphoniques : O2 en Grande Bretagne a lancé O2 More il y a un mois, avec des campagnes pour L’Oréal et Starbucks.

Que fait votre société ?
Nous avons sorti en février 200 notre produit Shop Alert, qui permet de proposer du contenu pertinent (météo, trafic routier, etc)  en fonction du  lieu où l’on se trouve. Notre plateforme, établie en quatre ans et demi, est brevetée.

Comment concrètement cela se passe-t-il ?
L’information proposée n’est pas en fonction de l’individu, mais de l’endroit où il se trouve. Shop alert peut évidemment faire des offres de promotion en magasin, mais aussi entretenir la relation avec le consommateur. North Face (vente de vêtements en ligne) sponsorise ainsi la météo dans les stations de sport d’hiver.

Comment définissez vous le périmètre géographique de la campagne ? … Lire la suite

Tags : , , , , ,

15 novembre 2010 indiscret 0 Commentaires
  • L’Oréal prend les réseaux sociaux très au sérieux : 30 000 cadres vont être formés dans l’année et une DRH numérique, créée.
  • L’opération jeans Gap « check in Facebook » a plutôt déçu : les gens n’avaient plus de jeans gratuit 3 minutes après l’ouverture de la boutique. La page fan a abrité leurs doléances.
  • La taxe Google ? « S’il y a de nouveaux impôts, nous les respecterons » nous a dit Carlo d’Asaro Biondo, VP Europe du Sud EMEA de Google. Mais dans les couloirs, d’autres estimaient que cette taxe était une manière de subventionner l’ancien monde, plutôt que de soutenir celui qui vient.
  • Le nouveau président de la Mobile marketing Association, Greg Stuart,  veut lever 56 millions de dollars pour mener à bien les 225 chantiers pour créer les standards et organiser le marché

  • Newser, agrégateur de news, a deux ans. Ce journal en ligne à la Time magazine a 2 millions de lecteurs , emploie 18 personnes dont 9 journalistes et sera profitable l’année prochaine.

  • Mardi 9 novembre, RoNewMedia se tenait en Roumanie. Le pays est en pleine Facebook mania. Mais certains professionnels qui assistaient à la conférence et qui avaient connu la période Ceaucescu se demandaient ouvertement s’il ne s’agissait pas d’une conspiration américaine pour ficher tout le monde.

  • Dis moi où a 1 million d’utilisateurs sur le mobile, Qype en aurait quelques centaines de milliers. Un score atteint en analysant les retours de l’Apple store : les utilisateurs veulent d’abord des recommandations, avant d’avoir des review et de la recherche en mode local. « Il faut faire le socle avant de proposer la valeur ajoutée. »


La revue de web

15 novembre 2010 Revue du web 0 Commentaires

En images :

Comment les marketers utilisent les médias sociaux en 2010.

Les Français face aux médias sociaux et à leur e-réputation.

A Life On Facebook.

Lundi :

Mardi :

  • Flunch utilise Foursquare.
  • Un nouveau concept de social shopping : Tribalista.

Mercredi :

  • blueKiwi se rapproche de Seesmic et du grand public avec un plug in social pour son réseau destiné aux entreprises.
  • Ask.com renonce au marché de la recherche en ligne.
  • Android passe devant Apple sur le marché mondial des smartphones.

Jeudi :

  • Apple et Twitter s’associent pour promouvoir le réseau Ping.
  • Le service de messagerie gratuit Kik dépasse les 2 millions de téléchargements en seulement 3 semaines.
  • Google lance la prévisualisation de sites dans les résultats de recherche.

Vendredi :

  • Google augmente tous les salaires de 10% pour enrayer la fuite des cerveaux.
  • Qui sont ces jeunes en permanence branchés à internet?

Lundi :

  • Influence Digitale, l’agence de conseil en stratégie social média fondée par Cyril Attias voit officiellement le jour. Parmi les premiers clients : Kia, Longchamp ou Europ Assistance.
  • Facebook lance sa messagerie sociale, un gmail killer?
  • L’Union des annonceurs dénonce les effets pervers du projet de taxe sur la publicité en ligne.
  • Raphaël Zier devient l’actionnaire principal de Netbooster.

Toutes ses dents

8 novembre 2010 Edito 5 Commentaires
Toutes ses dents
Il y a un an, jour pour jour, naissait le journal que vous avez entre les mains. Dans la douleur : l’hébergement était sous-dimensionné, nous n’avions pas anticipé un tel succès et le site a planté pendant deux jours. Le groupe Facebook de 2 000 personnes (une page fan a pris le relais depuis), venues là spontanément, a été notre hub pour vous informer de la remise en route du site, qui plantait de nouveau, une heure plus tard. Derrière l’écran, des gens. Un projet développé en trois mois, sans étude de marché, avec l’entière confiance de Christian Blachas et de Margareth Figueiredo.  Nous étions forts d’ une conviction : la révolution numérique avait besoin de traduction simultanée. Il fallait organiser l’atterrissage des technologies dans la communication. Une vision partagée depuis, à l’exemple des Echos qui a fusionné ses pages technologie et communication en septembre dernier. Nous voulions des exemples, des chiffres, des interactions, une web télé (merci Entrecom), un fil Twitter, un groupe puis une page Facebook, puis un club (merci Daniel, Vanessa, nos partenaires), assorti d’un espace de conversation sur blueKiwi.
Ce jour là, verte comme mon logo, Blob  le poulpe cyclope*, qui incarne pour moi l’interactivité avec toutes ses tentacules, vue par mon seul œil (et celui de Nicolas Daghero puis Benoit Zante, mes deux chers stagiaires), j’observais mon public professionnel derrière la vitre. Et il remuait.
C’était ma grande crainte : me retrouver face à vous, en direct. Jusque là abritée par l’autorité du papier dans l’exercice de mon métier, il fallait maintenant que je compose  avec vous. Et d’abord, alliez-vous même seulement l’ouvrir, cette première lettre ?
Et j’ai vécu 365 jours d’idylle. Car vous avez répondu, en masse (25 000 à 30 000 lecteurs par semaine pour la newsletter, 5 000 de plus sur le site) : pas une semaine sans que vous n’encouragiez, n’enrichissiez le site de vos commentaires. Vous vouliez des coups de gueule, de la subjectivité. Vous aimiez quand nous racontions que Martin Sorrel oubliait son micro dans une conférence axée sur le dialogue, qu’il n’était entendu que de lui même. Vous saviez comme moi que nous entrions dans une époque où le roi était nu.
Grand soleil, donc, avec quelques nuages. J’ai détesté les lynchages à la souris, ces « clash » de personnes, cachées derrière leurs écrans, qui livrent des noms, des individus, en pâture. Et cette semaine encore, je suis sortie de moi en lisant un twitt se demandant qui de CB News ou de Sakineh allait mourir le premier. Pour une fois, l’auteur de ces propos décérébrés n’était pas anonyme. Vous pourrez donc constater qu’il y a bien des gens pour traduire leurs pets mentaux en écrits.

Alors, en cette date anniversaire, je vous le demande : que fait -on ? Quelle est l’étape suivante ? Écrivez moi pour me la raconter.

Geneviève Petit

*sept mois plus tard, Blob (c’est son nom) était l’heureux papa de Paul, un enfant ultravoyant, né en Afrique du Sud d’une maman footballeuse.

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le Meur : « Le Web n’est pas à vendre, compris ? »

Le Meur : « Le Web n’est pas à vendre, compris ? »

Qui ?
Loic Le Meur,qui dirige Le Web avec sa femme Géraldine, qui le produit.

Quoi ?
Le menu de la septième édition du Web, les rumeurs de revente à Publicis et un point sur la start up de Loic, Seesmic (facilitateur Twitter, 1 million d’utilisateurs), qui change de modèle pour la deuxième fois et vise aujourd’hui principalement les annonceurs.

Combien ?
2 500 personnes attendues les 8 et 9 décembre aux Dock (après deux ans au 104), venant de 57 pays « ce qui en fait l’événement le plus mondial du Web », et 250 000 personnes qui suivent l’événement en vidéo live sur le site. Un droit d’entrée de 1700 a 1990 euros TTC avec 200 euros de réduction pour nos lecteurs, et peu de marge attendue à l’arrivée (1 million d’euros de CA l’an dernier, événement juste équilibré). « Autant dans mes autres activités, je suis concentré sur une rentabilité forte à court terme, mais pour nous le Web, c’est un investissement à long terme ». Pour évangéliser les annonceurs le blogueur Loïc a produit 30 vidéos de 3 minutes, pour expliquer aux annonceurs comment exploiter les réseaux sociaux. Celles-ci seront sous titrées en Français prochainement.

Comment ?

Alors, est-ce que vous vous vendez à Publicis ? … Lire la suite

Tags : , , , , , ,

commentaires récents

  • AZERTY: Sur un site, il y aussi ceci. "Il s'agit d'une agence de ...
  • reomie: Pas sympa les insultes. Le principal, c'est qu'il plaise à ...
  • Noyeux: Je suis confus d'avouer que je ne comprends pas la partie ce...
  • ado: c'est vraiment ringard ce site... 15h mon cul et genre vous...
  • gerald: Les 15 heures de travail derrière chaque article sont invisi...
  • gpetit: Merci à tous et chacun, chaque message reçu ici et dans ma b...
  • gpetit: Bonjour Hélène, J'ai rédigé cet édito avec mon coeur et dans...
  • Cyroul: Vas-y Geneviève, continue à nous faire rêver en refusant la ...

Cookies

Adhérer au Club

Devenez membre et participez à nos rencontres professionnelles