Accueil » création

Pour Appsfire et Pure Agency, l’iPad est le paradis des applis

2 novembre 2010 Actu, création 0 Commentaires
Pour Appsfire et Pure Agency, l’iPad est le paradis des applis

Qui ?
Ouriel Ohayon, fondateur de Appsfire et Christophe Leon, président de Pure Agency. Christophe Leon (en photo) interviendra lors de l’atelier CB Web le Club sur le mobile, le 9 novembre 2010.

Quoi ?
Deux témoignages sur le marché des applications iPad, en réaction au point de vue de la semaine dernière, cochon qui se dédit, « pourquoi l’iPad n’est pas le paradis de l’appli« .

Comment ?
Ouriel Ohayon : « Les apps sur iPad ont déjà été téléchargées des centaines de millions de fois. Certaines sociétés génèrent plusieurs millions de revenus annuels sur l’iPad uniquement alors que l’appareil a été lancé en cette année.
Je suis stupéfait de lire qu’à part les magazines il n’y a pas de marché pour les applications sur l’iPad. Les jeux sont la première catégorie. L’usage en entreprise est en pleine expansion. Sachez que l’USB n’est pas un obstacle. Il est extrêmement simple de passer un document via USB en utilisant iTunes ou encore des app de productivité très populaires comme GoodReader ou Dropbox, utilisées par des millions de personnes. L’iPad est aussi très populaire auprès des parents qui s’en servent pour divertir leurs enfants et les éduquer (beaucoup d’apps très populaires comme Three little pigs ou Alice in Wonderland).
Notre société Appsfire dispose d’une application iPad Appstream très populaire (nous parlons de centaines de milliers de téléchargement).
Ces chiffres sont tout simplement remarquable pour une plateforme qui n’existait pas il y a un an.
Le vrai problème est que les marques qui passent un temps considérable a créer leurs applications, passent un temps inversement proportionnel a les promouvoir, pensant qu’un référencement dans l’app store et un lien sur une page de leur site suffira. »

Christophe Leon : « Je rejoins l’avis d’Ouriel. Chez PureAgency, nous accompagnons les marques dans la promotion de leurs sites et applications pour l’iPhone et l’iPad notamment. L’expérience de nos clients qui disposent à la fois d’un site et d’une application démontre clairement qu’il est beaucoup plus facile de générer rapidement du trafic vers une application que vers un site.
L’écosystème de l’Appstore, la demande importante pour des applis natives iPad en français, les leviers marketing tels qu’Appsfire ou d’autres plateformes de ce type, ainsi que la mise en œuvre des bonnes stratégies de pilotage des téléchargements (tracking de bout en bout des sources de downloads…) permettent d’obtenir en quelques semaines des scores qu’on mettrait des mois à atteindre via un site.
De surcroît, la fréquence d’utilisation d’une app est bien plus importante que celle d’un site, notamment grâce à la puissance du push notification qui permet de rappeler au possesseur d’iPad qu’il a téléchargé l’application, en poussant des messages pertinents et contextuels.
Au final il faut à mon sens à la fois développer une app, pour offrir une expérience différenciant de la marque aux possesseurs d’iPad, et entretenir une relation plus intense avec eux, et adapter son site aux contraintes du media (pas de flash…) afin de récupérer le trafic entrant issu des newsletters et des recherches Google. »

Tags : , , , , ,

La Surprise, sacrée par Microsoft

18 octobre 2010 Actu, création 0 Commentaires
La Surprise, sacrée par Microsoft

Qui ?
Théo Gennitsakis (en photo) et Christos Kyrvangelis, Pdg et dg de La Surprise, une agence de 15 personnes installée au Canal Saint Martin.

Quoi ?
La Surprise, une agence créée en avril 2008, avec de forts liens dans l’univers de l’art contemporain et une culture de l’inattendu pour le client. Elle a été sélectionné dans le projet Beauty of the Web pour le lancement de l’IE 9 qui intègre l’html 5. Le process d’appel d’offres est très original  : Microsoft avait présélectionné 200 agences auxquelles il a demandé de plancher sur le concept de Beauty of the Web, pour 15 à 30 lauréats.

Comment ?
Microsoft demande un simple mail avec des images et des mots et propose aux agences sollicitées un dédommagement et aux agences retenues, une rémunération. « In fine, nous avons été rémunérés 80 000 euros pour notre travail. » Sans compter les retombées en RP.

Le 15 septembre 2010 Microsoft fait le lancement presse  d’ IE 9 à San Francisco et présente les 20 projets retenus, dont 5 sont le fait d’agences françaises (dont Soleil Noir et groupe Reflect).

Alors que la plupart des projets retenus portaient sur la nouvelle navigation, La Surprise axe la sienne sur la création. La Surprise propose une page blanche pour créer soi même son propre univers. Devant la réaction de la salle, Microsoft a utilisé le site pour le spot TV de lancement aux US.

Tags : , , , , ,

Axa fait entrer le papier dans une nouvelle dimension

4 octobre 2010 Actu, création 0 Commentaires
Axa fait entrer le papier dans une nouvelle dimension

Quoi ?
Une publicité alliant print et iPhone pour Axa Belgique, réalisée par l’agence Duval Guillaume.

Comment ?
Plus simple et moins coûteux que du « print in ad » (testé par Citroën en France avec les Echos), la campagne diffusée dans la presse quotidienne belge s’adresse aux possesseurs d’iPhone, pour promouvoir l’application de l’assureur. Les lecteurs sont invités à déposer leur iPhone sur la page, charger l’application et visionner une vidéo en 3D qui s’intègre parfaitement au visuel. L’application, gratuite, permet aux conducteurs de déclarer un sinistre à partir de leur smartphone. Il est aussi possible de photographier la scène du sinistre et d’être mis en contact avec les urgences et les services d’assistance.

… Lire la suite

Tags : , , ,

Télé connectée : ad:tech explore la voie retour

27 septembre 2010 Actu, création 0 Commentaires
Télé connectée : ad:tech explore la voie retour

Qui ?
David Crawley, Executive Creative Director BT Agilemedia, Asad Rehman (en photo), Global Communications Planning Director Unilever, Michael Comish, CEO Blinkbox, le 21 septembre 2010 à ad:tech Londres, sur la télé dans le monde digital.

Combien ?
83 % de la consommation télé se fait sans concurrence d’autres médias. Selon Morgan Stanley, 25 % de la consommation de bande passante est imputable à la vidéo aujourd’hui et 90 % en 2013. La vidéo sur internet représente 1 000 ans de contenus de toutes les chaines de télé du monde.

Comment ?
Mustbethe music, la « nouvelle star » de Sky TV a une vision multiplateforme : BT Agilemedia a lancé le 15 septembre 2010 une plateforme télé sur broadband. Sur la chaine Youtube du show, le spectateur peut ainsi acheter la chanson qu’il écoute, soit sur iTunes, soit sur Skysongs.

Pour Asad Rehman, « la télé n’est pas morte, et on ne boit pas du whisky dans une flûte de champagne ». Mais avec Internet, la télé permet de parler au consommateur et de créer de nouvelles formes d’engagement média, de pousser du contenu vers le consommateur. Suivant Chris Anderson de Wired, parlant de la mort du Web, l’annonceur estime que la connexion se fera de plus en plus via des applications. Les annonceurs doivent se pencher sur la création de contenus, la mesure d’audience, sur laquelle on n’investit pas assez et la mesure du ROI. « Il faut inventer de nouveaux métrics, une sorte de mash up de GRP et de Youtube. »

Citant la campagne Lynx « Keeping Keeley », ses 54 000 fans en 6 semaines, son 10 % d’interaction sur X Box, ses 50 000 streams HD et ses 336 000 téléchargements du jeu, son 1,89 % de clic sur Spotify, l’annonceur estime que le ROI vidéo croise le reach, la fréquence et les fans générés : « la vidéo est le point de départ des conversations ». Blikbox fait de la VOD. Pour lui, seuls Youtube et Channel 4 peuvent couvrir les frais de streaming avec de la pub, en raison de leur reach. Canvas, le consortium des télés anglaises va s’imposer et Google TV, partout ailleurs.

Tags : , , , , , , ,

Implicite ose un piège à balconnet

20 septembre 2010 Actu, création 0 Commentaires
Implicite ose un piège à balconnet

Qui ?
Thibaut Behaghel, fondateur de Wannaspeak. La société existe depuis deux ans et la technologie est au point depuis 18 mois.

Quoi ?
La nouvelle campagne Implicite (groupe Simone Pérèle), sortie depuis vendredi 10 septembre 2010 conçue avec Fuse et M2M (Omnicom), pour créer de la notoriété autour de la collection.

Comment ?
En créant un dialogue sur les sous vêtements, entre l’homme amateur de ces produits mais qui ne connait pas les tailles, et les femmes. La femme choisit donc une parure, envoi un mail. L’homme regarde le mannequin mais quand il veut en savoir plus, un message téléphonique de sa compagne le rappelle à l’ordre et l’engage à acheter la parure.

Combien ?
Wannaspeak compte une vingtaine de campagnes à l’international et touche en moyenne 200 000 internautes par campagne. Un lead qualifié revient entre 15 et 20 centimes d’euros (création de la campagne et technologie). Implicite a acheté entre 100 000 et 200 000 pièges. Mais elle démarre un peu lentement : les femmes semblent avoir des scrupules à tenter leurs hommes.

Tags : , , ,

commentaires récents

  • Yoann Romano: Article intéressant. A mon avis la grande force de Facebook ...
  • Tegan Buttke: Thank you for your awsome article. I'll keep an observation ...
  • Lanita Sethi: Thank you regarding the awsome article. I'm going to keep an...
  • Colombe: Nous sommes une grande marque de luxe et avons testé 4 acteu...
  • AZERTY: Sur un site, il y aussi ceci. "Il s'agit d'une agence de ...
  • reomie: Pas sympa les insultes. Le principal, c'est qu'il plaise à ...
  • Noyeux: Je suis confus d'avouer que je ne comprends pas la partie ce...
  • gerald: Les 15 heures de travail derrière chaque article sont invisi...

Cookies

Adhérer au Club

Devenez membre et participez à nos rencontres professionnelles
  • Vu sur Quora : 20 % des check in sur Foursquare sont poussés sur Twitter et Facebook. Tout ça devient un grand potlatch
  • une minute de silence pour qui rame dans le transports parisiens
  • passe donc du post au nouvel obs, merci@gillesbruno
  • Je n'irai plus au quai des marques boulevard Raspail à Paris, ils sont trop désagréables
  • l27/11, M. Robertson, Youtube;, Weborama et Brightcove : la vidéo dans le tunnel de conversion, renst marine.devienne@omnicommediagroup.com
  • facebook fait comme chez lui http://voices.washingtonpost.com/fasterforward/2011/01/facebook_switches_all_profiles.html
  • Patrick Faure, Thomas Blanchard et Cédric Michel créent http://www.eggstrategies.com. Salutations solidaires de la mine de petitweb,
  • l'objectif de Facebook ? devenir la première société à 1 trillion de dollars. Et combien de revenus ? http://goo.gl/wbN06