Accueil » Archives

La nouvelle vague allemande

25 janvier 2010 Edito 2 Commentaires

C’est la principale information de la semaine, passée inaperçue car elle se déroule en Allemagne.  ProSieben Sat et son réseau Seven One Media, troisième réseau publicitaire allemand avec 17,9millions de visiteurs uniques,   Electronic Media Sales (Gruner + Jahr), Tomorrow Focus, qui commercialise 36 magazines online du groupe Burda et IP, la régie de RTL, Vox, Super RTL et n-tv. Ils  se sont tous unis pour proposer un network commercialisant des formats publicitaires (display). La Commission Européenne a avalisé l’accord et déclaré que cette Joint venture pourrait difficilement soulever des questions de concurrence étant donné la position très forte de Google sur le marché.  La semaine précédente, le Ministre allemand de la justice a souligné que le moteur  devenait un monopole géant, comme Microsoft et des groupes médias le poursuivaient devant l’autorité de la concurrence, sur la politique de Google News.

En France, l’Autorité de la concurrence est saisie pour avis de la question « Google abuse-t-il de sa position dominante? ». Et les journaux s’apprêtent à sortir un mini réseau. De très petites manoeuvres comparées à ce qui se trame Outre Rhin. En parallèle à l’avènement de Google, un groupe média se montait de toutes pièces et en toute discrétion sur le marché français. Le Benchmark Group nous a accordé la première interview de son histoire. Car le groupe s’est armé pour parvenir à la troisième place des sites média français, derrière TF1 et Lagardère, d’une culture d’artisan et d’une gestion d’épicier : combinant savoir de management et culture de l’internet,   Corinne et Christophe  Delaporte se sont hissés aux premières marches du podium en se fixant des objectifs atteignables, année après année.  Cette année, l’objectif est de dépasser Yahoo, ce qui situerait le groupe à quelques encâblures de TF1.   Il devrait atteindre ces objectifs sans difficultés : obsédée par ses lecteurs, l’entreprise a un peu négligé le référencement. Quand on sait que l’Usine Nouvelle avait augmenté son audience de 20 % par un simple travail de référencement naturel, on mesure donc que les plus hautes places du podium sont à portée de main pour  Benchmark.  A tout petit pas…

Geneviève Petit

Tags : , , ,

Comment rentabiliser un média online, Masterclass

corinne delaporte
Qui ?
Corinne et Christophe Delaporte, dirigeants du Benchmark Group (l’internaute, Journal du Net, JDNet Solution, le journal des femmes, le journal du management…)

Quoi ?
Une interview

Pourquoi ?
christophe delaporte
Parce qu’ils n’en ont jamais donné et parce que la plus grande rédaction online française (100 journalistes sur les 180 personnes de l’entreprise, troisième groupe média français en audience,  est rentable depuis son origine, avec 17 millions d’euros de CA et 3 millions d’euros de résultat brut avant impôts. Benchmark voit son audience progresser de 30 % chaque année. La publicité pèse 77% % du résultat. Dans ce domaine, l’Internaute pèse 40 %; lejournal des femmes, 40 %  et le pôle professionnel, 20%. La formation et les études pèsent 13 % et les services payants sur copainsdavant, 10%.

Naissance du groupe en 1996 … Lire la suite

Tags : , , , , , ,

Tags : , , , , ,

Yunomi, le triomphe d’Unilever en Belgique

manuel diazQui ?

Manuel Diaz, CEO de groupe Reflect / Emakina France

Quoi ?

Une étude de cas sur Yunomi, le programme de fidélisation d’Unilever en Belgique, entrée en sept mois dans le Top 10 des sites belges. Une stratégie signée  Emakina, une agence interactive à service complet de 330 personnes : 260 personnes en Belgique, 50 en France et 20 aux Pays Bas, cotée sur Euronext depuis 2006. L’agence n’a pas de répartition géographique des clients, mais fonctionne par centre d’excellence. Le service part de la stratégie de marque avec une approche neutre en média, jusqu’à l’animation éditoriale, le web editing, en passant par des créatifs 100 % digitaux. L’agence a pour principaux clients Unilever,  Fortis, Truvo (pages jaunes belges) Electrabel, Panasonic, Krys, Libération, Orange Valley.

Comment ?

Avec un programme de fidélisation pour Unilever Benelux, qui propose aux visiteuses de contribuer et ainsi, de gagner des points (site développé sur Drupal, customisé). La plateforme a été lancée en remplacement de l’émission « life and cooking ». Six gestionnaires de communauté font le web editing et construisent le sommaire. 150 000 membres ont posté 750 000 réactions . Le site est relayé par un magazine papier dont le contenu est rédigé par les consommatrices.  Dans ce magazine, les coupons de réduction sont ciblés en fonction des posts de la personne qui reçoit le magazine : »si elle a parlé d’un produit sur le site, on lui propose un coupon de la gamme au dessus » explique Manuel Diaz. De quoi inspirer, en France,  Publicis Dialog pour le nouveau www.pourtoutvousdire.com.

Tags : , , , ,

25 janvier 2010 indiscret, les gens 0 Commentaires
  • Bill Gates, ancien Pdg de Microsoft, qui se consacre depuis son départ de l’entreprise à sa fondation humanitaire, a créé son Twitter.  Depuis le 19 janvier (date de l’ouverture) le fil compte déjà plus 300 000 abonnés. Nous nous sommes penchés sur les 42 personnes ou entités que suit Bill. Pas de grande surprise, son compte Twitter a un profil très lisse. Le fondateur de Microsoft surveille 14 grandes causes comme la Fondation Gates, l’UNICEF… Il suit 6 médias (« TIME  », « The Economist »…) mais aussi les journalistes, Mattew Bishop (chef de bureau de « The Economist »), Ina Fried de « CNET Networks » (spécialisée dans les technologies et Microsoft), Nicholas Kristof (« New York  Times »)… On savait Bill démocrate. On a confirmation (Obama, Stéphanopoulos, Maison Blanche). Mais il se tient aussi au courant de son ancien taff (« Microsoft » ou « Bing »). Pour se distraire, il consulte les comptes d’Ashley Tisdale (actrice de High School Musical) et d’Ashton Kutcher. Plus instructif,  Bill suit Vinod Khosla (top investisseur en IT), mais aussi Pierre Omidyar (Fondateur d’Ebay), qui a sa propre fondation .

Nicolas Daghero

  • Michael Kleindl, ancien fondateur d’adlink et investisseur, vient de revendre Eyewonder, sa plateforme de rich media.
Tags : , , ,

commentaires récents

  • Yoann Romano: Article intéressant. A mon avis la grande force de Facebook ...
  • Tegan Buttke: Thank you for your awsome article. I'll keep an observation ...
  • Lanita Sethi: Thank you regarding the awsome article. I'm going to keep an...
  • Colombe: Nous sommes une grande marque de luxe et avons testé 4 acteu...
  • AZERTY: Sur un site, il y aussi ceci. "Il s'agit d'une agence de ...
  • reomie: Pas sympa les insultes. Le principal, c'est qu'il plaise à ...
  • Noyeux: Je suis confus d'avouer que je ne comprends pas la partie ce...
  • gerald: Les 15 heures de travail derrière chaque article sont invisi...

Cookies

Adhérer au Club

Devenez membre et participez à nos rencontres professionnelles
  • Jeudi matin, très beau plateau chez OMG à Boulogne, sur la vidéo, Inscrivez vous, pour cette fois c'est gratuit http://on.fb.me/h2yUQe
  • Vu sur Quora : 20 % des check in sur Foursquare sont poussés sur Twitter et Facebook. Tout ça devient un grand potlatch
  • une minute de silence pour qui rame dans le transports parisiens
  • passe donc du post au nouvel obs, merci@gillesbruno
  • Je n'irai plus au quai des marques boulevard Raspail à Paris, ils sont trop désagréables
  • l27/11, M. Robertson, Youtube;, Weborama et Brightcove : la vidéo dans le tunnel de conversion, renst marine.devienne@omnicommediagroup.com
  • facebook fait comme chez lui http://voices.washingtonpost.com/fasterforward/2011/01/facebook_switches_all_profiles.html
  • Patrick Faure, Thomas Blanchard et Cédric Michel créent http://www.eggstrategies.com. Salutations solidaires de la mine de petitweb,